Menu

Développement durable

Depuis 1992, plusieurs hôpitaux de Picardie, dont le site de rencontre sincère Centre Hospitalier de Beauvais, se sont associés pour travailler ensemble dans les domaines de la maîtrise de l'environnement et des déchets, à travers le Réseau Énergie Environnement des Hôpitaux de Picardie.

Presentation générale

En réseau

Le Réseau Énergie Environnement des Hôpitaux de Picardie a proposé des opérations groupées de bilans carbone et le gratis datingsite opzetten CHB a saisi cette opportunité en 2011 avec le Centre de Traitement Textile Hospitalier de Beauvais. Pour réaliser ce Bilan Carbone, notre établissement a été accompagné par le bureau d’étude Enviro’Conseil.
Le bilan carbone est un diagnostic des émissions des Gaz à Effet de Serre (GES) et permet de mettre en place un plan d’actions de réduction.
Le choix d'engager des actions sur le développement durable (consommation d'énergie, déchets, etc.) est encouragé par la site de rencontre sincere Haute Autorité de Santé.

Les objectifs du bilan carbone

Les objectifs du Bilan Carbone sont :
  • d’aboutir à un calcul des émissions de GES généré par nos activités pour connaître notre empreinte carbone,
  • de hiérarchiser le poids de ses émissions pour mettre en lumière les postes les plus émetteurs sur lesquels des leviers d’actions sont possibles,
  • d’apprécier la dépendance de l’activité aux énergies fossiles,
  • d’apprécier sa fragilité économique vis-à-vis du prix des hydrocarbures, des taxes, etc. ;
  • de proposer des pistes d’orientation stratégiques pour réduire ces émissions et diminuer la fragilité économique de l’activité étudiée.
A la suite de l’établissement de ce bilan carbone (ci-dessous), un plan d’actions est en cours d’élaboration. Il devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année 2013.

Les gaz à effet de serre

Toute activité humaine, quelle qu’elle soit, engendre directement ou indirectement des émissions de gaz à effet de serre. Le Bilan carbone de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) est une méthode pour les comptabiliser. L’esprit général est de prendre en compte tous les flux physiques qui concernent l’activité du centre hospitalier (de personnes, d’objets, d’énergie) et de leur faire correspondre les émissions de gaz à effet de serre qu’ils engendrent. La méthode retenue permet de calculer ces rejets à partir de facteurs d’émissions, grandeurs qui convertissent des données d’activité (litres d’essence consommés, kilomètres parcourus…) en émissions de gaz. Il s’agit en fait d’évaluer les émissions associées aux activités du centre hospitalier, qu’elles aient lieu dans ses locaux ou ailleurs chez un fournisseur, donc qu’elles soient émises en amont, pendant ou en aval de ses activités.

 

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant la navigation, vous êtes d'accord.

J'ai compris