Laboratoire guide des analyses


BACTERIOLOGIE

HEMOCULTURES


HEMOCULTURES QUALITATIVES



L’examen comprend dans tous les cas:
1° La recherche de germes aérobie et anaérobie.
2° l’étude de la sensibilité aux antibiotiques de toutes les espèces susceptibles d’engendrer un processus infectieux.

En fonction de l'examen direct des hémocultures positives, les cultures spécifiques pourront être réalisées (éléments mycéliens, germes à culture lente ...)


PREANALYTIQUE

Le prélèvement :
Consulter le protocole de prélèvement des hémocultures

Fréquence de réalisation : Tous les jours y compris pendant les périodes de garde

Transport : Le prélèvement doit être apporté rapidement au laboratoire.

Délai maximal d'acheminement des échantillons au laboratoire
(en lien avec la conservation pré analytique des échantillons)
Hémocultures : 48 heures à température ambiante


Retour page d'accueil




HEMOCULTURES QUANTITATIVES

HEMOCULTURES DIFFERENTIELLES


L’examen comprend dans tous les cas:
1° La recherche de germes aérobie et anaérobie.
2° La numération des germes
3° l’étude de la sensibilité aux antibiotiques de toutes les espèces susceptibles d’engendrer un processus infectieux.



Fréquence de réalisation : Tous les jours y compris pendant les périodes de garde

PREANALYTIQUE

Intérêt clinique :
Cet examen permet de rechercher la contamination de l’orifice d’un accès central en comparant la numération de germes du sang prélevé par l'accès central à celle du prélèvement périphérique.

Le prélèvement :
Deux prélèvements sanguins sont effectués, l’un au niveau de l'accès central l’autre au niveau d’une veine périphérique.
Le prélèvement sur l'accès central est réaliser à l’aide de l’adaptateur, il faut :
- Purger le cathéter en prélevant un tube sec que l’on jette.
- Prélever ensuite le sang sur un tube jaune « Isolator » préalablement identifié (« accès central », identité du malade ) , agiter 5 fois par retournement.
- Bien rincer la tubulure après le prélèvement pour éviter les risques de thrombose .
- Replacer le site d’injection.

Pour le prélèvement sur la veine périphérique, il faut :
- Prélever sur un tube jaune « Isolator » préalablement identifié (« veine périphérique » , identité du malade ), agiter 5 fois par retournement .


Transport : Le prélèvement doit être apporté rapidement laboratoire.